LIPOASPIRATION


A QUI S’ADRESSE LA LIPOASPIRATION ?

 
C’est une technique chirurgicale de la silhouette qui consiste en l’aspiration d’un volume de
graisse localisée dans différents endroits du corps, à l’aide de canules introduites par des
micro-incisions .
Le cas idéal est celui d’une femme jeune, qui a une graisse de constitution localisée, un poids
stable, qui entretient sa musculature et qui conserve envers et contre tout une graisse rebelle à
tous les régimes.
N’oublions pas cependant l’autre cas de figure, celui de la femme qui se sert de la
lipoaspiration comme d’un starter, qui n’a pas le courage de faire un régime draconien, mais
qui espère améliorer sa silhouette par une lipoaspiration.
 

FAUT-IL PERDRE DU POIDS AVANT UNE LIPOASPIRATION?

 
La lipoaspiration agit sur des graisses de réserves non mobilisables par un régime. En cas de
surcharge diffuse il est conseillé de suivre un régime afin de pouvoir au décours mieux poser
l’indication opératoire.
 

PEUT-ON INTERVENIR SUR TOUTES LES ZONES DU CORPS?

 
Non il existe des indications préférentielles où les amas graisseux sont bien localisés : culotte
de cheval, face interne des genoux, abdomen, face interne des cuisses, flancs, « poignées
d’amour », Les autres indications sont les bras, les régions dorsales, les faces antérieures et
postérieures des cuisses, la région des fesses, la région sous-mentonnière ;
L’indication est plus réservée pour ce qui concerne les mollets et les chevilles.
 

LA GROSSESSE ANNULE-T-ELLE LES BIENFAITS D’UNE LIPOASPIRATION? ESTCE
DÉFINITIF?

 
Non, s’il n’y a pas de prise excessive de poids, sans amas particulièrement localisé sur les
zones traitées . La lipoaspiration est une opération stable, par rapport, aux autres opérations de
chirurgie esthétique.
 

APRÈS L’OPÉRATION A-T- ON PERDU DU POIDS?

 
Non, pas vraiment car le gonflement (oedème) correspond à une rétention d’eau et compense
le poids de la graisse aspirée.
 

PUIS-JE ME FAIRE OPÉRER SI J’AI EU UNE CÉSARIENNE ?

 
Oui, mais il faut faire un examen Doppler pour contrôler le bon état vasculaire des membres
inférieurs.
 

EXISTE-T-IL DES EXAMENS À FAIRE AVANT L’INTERVENTION ?

 
Oui, un bilan pré-opératoire est obligatoire ( prise de sang, ECG, mammographie,
consultation d’anesthésie) afin de réaliser le geste dans les meilleures conditions de sécurité.
 

FAUT-IL SUIVRE UN TRAITEMENT AVANT ET/OU APRÈSL’OPÉRATION?

 
Oui, pour prévenir les effets secondaires du traumatisme chirurgical.
– Traitement homéopathique Arnica (anti-bleus) et Apis (anti-odème
– Antibiothérapie préventive
– Traitement dermo-cosmétique: Crème pour la prévention des ecchymoses
postopératoires à base de vitamine K
– Traitement de physiothérapie : Principe du palper-rouler avec aspiration qui prépare la
peau au « traumatisme » de l’intervention.
 

QUEL INSTRUMENT UTILISE-T-ON ?

 
La technique idéale de lipoaspiration utilise une canule traditionnelle classique, avec un
système aspiratif lié à un moteur ou à une dépression (vide).
 

QUELLE EST LA DURÉE D’HOSPITALISATION?

 
La lipoaspiration relève le plus souvent d’une chirurgie ambulatoire (entrée et sortie le même
jour) .
 

QUELLE EST LA DURÉE DE L’INTERVENTION?

 
Elle dépend du nombre de sites à traiter, du volume de graisse à retirer. La durée de
l’intervention est précisée dans le devis.
En moyenne, une heure pour une culotte de cheval (temps de préparation compris)
 

LA LIPOASPIRATION PEUT-ELLE ÊTRE COUPLÉE À D’AUTRES INTERVENTIONS?

 
C’est la durée totale des interventions ajoutées les unes aux autres qui limite le nombre
d’interventions possibles.
 

COMBIEN DE GRAISSE PEUT-ON RETIRER?

 
Cela dépend de nombreux facteurs mais il y a cependant une limite supérieure à ne pas
dépasser. Le volume retiré doit être adapté à la silhouette de la patiente, la limite maximale à
ne pas dépasser étant de 10% de la masse corporelle.
 

A QUEL TYPE D’INCISION DOIT-ON S’ATTENDRE ?

 
En moyenne, on pratique deux micro-incisions qui permettent de croiser l’orientation des
tunnels créés par la canule. Croiser les tunnels permet de retirer la graisse de la façon la plus
régulière possible et d’obtenir une meilleure rétraction cutanée.
 

LA LIPOASPIRATION ENDOMMAGE-T-ELLE LA PEAU?

 
NON, Une lipoaspiration bien réalisée en soi n’abîme pas la peau.
 

A QUOI SERT LE PANTY ? COMBIEN DE TEMPS DOIT-ON LE GARDER ?

 
il favorise le redrapage cutané et lutte contre l’oedème et les ecchymoses.
Il doit être gardé pendant 15 jours, nuit et jour. On peut l’enlever pour se doucher.
 

EST CE QUE L’ON A MAL?

 
Il existe une sensation de tension, une impression d’avoir reçu des coups. La douleur est
calmée par des antalgiques banaux.
 

EXISTE-T-IL DES RISQUES SPÉCIFIQUES À LA LIPOASPIRATION?

 
Infection, hémorragie, phlébite , embolie pulmonaire et embolie graisseuse
oedème, ecchymoses.
L’aspect « vague » , ou « tôle ondulée » ne doit plus exister grâce à l’évolution de la
technique de la lipoaspiration.
 

QUELLES SONT LES SUITES OPÉRATOIRES VISIBLES? PENDANT COMBIEN DE
TEMPS ?

 
L’oedème est majeur au bout de 24-48 heures puis diminue progressivement à partir du 5ème
jour pour disparaître au bout d’un mois. Les ecchymoses se résorbent progressivement en 15j-
3 semaines.
 

AU BOUT DE COMBIEN DE TEMPS PUIS-JE REPRENDRE MES ACTIVITÉS?
LE SPORT ?

 
En fonction de la lipoaspiration effectuée, on peut envisager quelques jours de repos, mais
centaines personnes retravaillent le lendemain de leur opération.
A partir de 15 jours après l’opération, il n’y a pas de contre-indication médicale absolue.
 

FAUT-IL PRATIQUER DES MASSAGES APRÈS L’INTERVENTION? QUAND ?

 
Oui, il est possible de pratiquer des massages à type de palper-rouler (endermologie) et un
drainage lymphatique (1 semaine après). C’est un traitement de confort non-systématique, qui
apporte une amélioration du postopératoire immédiat.
 

QUE SE PASSE-T-IL EN CAS DE GROSSESSE APRÈS UNE LIPOASPIRATION?

 
Compte tenu de l’imprégnation hormonale, une grossesse entraînera toujours une
modification de la silhouette, mais qui sera transitoire. A poids égal, le résultat de la
lipoaspiration est le même. La lipoaspiration ne va pas cependant pas contrecarrer les effets
néfastes de la grossesse. Elle a soustrait l’essentiel de la cible hormonale, qui réagira toujours
moins dans le cas de grossesse et risquera moins de se détériorer. Les zones cibles sont
cependant aussi des zones de réserve.
 

LIPOSUCCION ET COSMÉTIQUES?

 
Dès cicatrisation, on peut utiliser ses crèmes pour le corps.
LIPOSUCCION ET SOLEIL ?
Il y a une contre-indication à une exposition exposition solaire pendant le temps de présence
des ecchymoses. (même chose pour les UV).

derniers articles

Coordonnées

© Copyright 2019 / chirurgie-esthetique-tassin

Share this:

WordPress:

J’aime chargement…
%d blogueurs aiment cette page :